JBPweb.fr

 

 

MES COORDONNEES

Jean-Bernard PREVOT

peintre, sculpteur

n° d'artiste  P788831

téléphone fixe    05 56 77 44 20

               mobile  0777 056 156

mail      jean-bernard.prevot@orange.fr

adresse 116 avenue de la Garonne

            33440 Saint Louis de Montferrand

LE SITE

Le site présente mon travail en quatre grands volets :

les peintures, toiles mais aussi parfois simples esquisses ou maquettes, rangées en différentes séries. C'est pour moi le genre majeur.

les travaux papier. A ce stade, on ne trouvera que des dessins – modèle vivant, paysages, carnet de voyages et croquis divers. Mais mon intention est d'enrichir ultérieurement ce catalogue par de la gravure, domaine qui m'attire, mais que je n'ai pas encore eu le temps d'aborder.

la sculpture (de petit format), avec des figures de conception traditionnelle, et des choses plus contemporaines, qui appartiennent à mon propre univers (personnages suspendus, personnages insolites), et qui sont aussi plus récentes (2011-2012).

les livres d'artiste, que l'on pourrait aussi ranger dans la catégorie des travaux papier, mais auxquels je préfère consacrer une rubrique à part. Ce sont en effet des objets un peu spéciaux, où la part du texte est importante, et qui se lisent ou se consultent dans l'intimité, plus qu'ils ne s'exposent comme une toile ou comme une sculpture.

+ une rubrique Chrono qui présente, année par année depuis 2014, l'évolution de mon travail au cours de l'année.

BIO

Jean Bernard PREVOT

Né en 1950

 Autodidacte

 Je vis et travaille à Bordeaux

Après une formation d'économie à l'université de Bordeaux, j'intègre l'administration des affaires maritimes où j'effectue toute ma carrière, alternant affectations sur le littoral et postes dans les ministères parisiens.

J'ai toujours dessiné, dès ma jeunesse.

La fin des années 1980 marque une première étape dans mon évolution. Je vis pendant plusieurs années dans le Roussillon. Les couleurs et le dessin plein d'expression des paysages façonnés par le vent de cette région sont une révélation. Je réalise alors une grande série de paysages à la craie. Parallèlement, je débute le dessin de modèle, m'initie au modelage de la terre, dessine mes premières figures stylisées et mes premières compositions abstraites.

Mais c'est à partir des années 2000 que je deviens un véritable artiste. Je cesse de vouloir copier les gens que j'admire. Progressivement, je prends confiance dans ma démarche ; je défends les thèmes et les sujets qui me tiennent à cœur ; je développe ma manière de peindre et j'affirme ma propre écriture. A partir de ce moment, je consacre beaucoup plus de temps à la peinture, qui devient la chose qui compte le plus dans ma vie.

Les grandes séries abstraites puis narratives que je réalise me familiarisent avec le cloisonnement de l'espace pictural, les aplats de couleur, et l'infinie liberté du motif. Elles vont conduire aux séries plus récentes, qui concilient figure et abstraction, tout autant que ligne et couleur : Surimpressions (2010), Surabstractions (2012). C'est à partir de cette époque que je me sens prêt à commencer à montrer mon travail.

Depuis 2013, mon évolution s'accélère, tant au niveau des techniques (marouflage de papier sur toile, collages, figuration réaliste), que du vocabulaire formel (tags, graffitis, fragments, écritures, hachures), ainsi que des concepts et des thématiques. Les projets se multiplient ; je suis de plus en plus créatif. Dans ma peinture, j'affirme de plus en plus ma sensibilité, mes convictions, mes engagements.

Mes séries récentes sont plus incisives, plus contemporaines. Plus en prise avec les esthétiques et les réalités du monde actuel (séries Personnages insolites, Zones Franches, Eve, et Faits Divers).

Dans toutes mes dernières séries, la figure humaine est omniprésente : schématisée, stylisée, déformée, ou même plus récemment représentée de façon réaliste. Toutes, elles expriment la fragilité de la condition humaine, en même temps que son courage d'exister. Dans un monde hostile (tout en étant familier), ou face à soi-même - à son propre mystère, son histoire, ses handicaps, ses erreurs. Mais avec toujours la possibilité d'une espérance et d'une solidarité.

La série Faits Divers, traitée de façon réaliste, témoigne peut-être plus fortement, dans la juxtaposition des personnages et de leurs gestes, de cette solidarité qui persiste malgré la difficulté, voire l'impossibilité de communiquer.

Ces séries sont aussi marquées par l'omniprésence des signes : collages, fragments, mots, tags, graffitis, signes divers, hachures, points ... qui accentuent le mystère des personnages, plutôt qu'ils ne contribuent à l'élucider.

Enfin, elles obéissent à un principe d'accumulation (de signes, d'objets, de personnages), qui peut aller jusqu'à saturer complètement l'espace pictural, et contribue à la fusion entre les personnages et le fond sur lequel ils évoluent.

Parallèlement à la peinture, je poursuis une activité intermittente de sculpture, et des travaux sur papier (modèle vivant, paysages, carnet de voyages, livres d'artiste), œuvres plus intimes dans lesquelles je mets beaucoup de moi-même, et qui apportent une véritable respiration dans mon travail.

 

Expositions

Galerie Quai des Livres à Bordeaux – 2011

Au Dôme Centre d'Art de Port-Vendres – 2012

Galerie Axiome à Bordeaux - 2014

 

  • Slide-01
  • Slide-10